Lvha.fr » Divers » Quand faut-il calculer la superficie d’un appartement ?

Quand faut-il calculer la superficie d’un appartement ?

Vous comptez entreprendre un projet immobilier ? Si oui, vous pouvez être amené à calculer la surface habitable de votre bien. Différentes situations peuvent en effet nécessiter ce mesurage. Voici les cas dans lesquels il peut être nécessaire de calculer la superficie d’un appartement.

La vente d’un bien immobilier

Dans le cadre de la vente d’un logement neuf, la connaissance des dimensions du bien est importante. Ce calcul aide à fixer le prix du bien et permet à l’acquéreur d’avoir un aperçu de ce qu’il a en face de lui. En revanche, dans le cadre de la vente d’un logement ancien, il n’est pas obligatoire. Cependant, il peut être d’une grande utilité pour les particuliers qui souhaitent vendre leur logement. Ce paramètre peut en effet les aider à fixer le prix du bien.

Une fois que le calcul de la surface de l’ensemble des pièces est fait, il peut être comparé au prix du mètre carré sur le marché. Cela permet de connaître à peu près la valeur de votre bien. Par contre, certains paramètres sont également à renseigner. Il s’agit de l’état du logement, ses équipements, la présence ou non de jardin ou terrasse, etc.

La réservation d’un logement

Dans le cadre de la réservation d’un appartement, il est obligatoire que les dimensions du logement figurent sur le contrat. C’est sur la base de cette mesure que le prix du logement est fixé, d’une part. D’autre part, cette mesure permet à l’acheteur d’apprécier la surface habitable de son acquisition. Il s’agit notamment des contrats VEFA (vente d’un logement en l’état futur d’achèvement). Dans le cadre de cette opération, l’acheteur se base sur les dimensions que le promoteur précise pour signer le contrat d’achat. Ainsi, ce dernier pourra apprécier selon l’avancement des travaux et sur la base du prix du mètre carré, la surface habitable de son bien. Dans le cadre d’un programme neuf, le calcul des dimensions d’un logement facilite la comparaison des prix.

La location d’un appartement

La loi définit les dimensions qu’un logement doit avoir pour être décent. Pour cette raison, elle oblige tout propriétaire à mentionner dans le contrat de bail, les dimensions du bien qu’il souhaite mettre en location. Cela est en effet une obligation que ce logement soit meublé ou vide. C’est également une obligation surtout si ce logement est à titre de résidence principale pour le locataire. Cette mesure permet de vérifier que le logement convient à ce dernier. Dans le cas où, les dimensions sont inférieures à celles mentionnées dans le contrat, celui-ci pourra faire des réclamations. Il peut par exemple se baser sur ces mesures pour solliciter une réduction du loyer.

L’établissement de taxe

La connaissance des dimensions de la surface habitable est indispensable pour le fisc. C’est en effet à base de ses mesures que la valeur locative du logement peut être établie. Cela permet ensuite de calculer les différentes taxes qui en découlent. Il s’agit notamment de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. Il faut rappeler que ces dernières sont payables au comptant par le propriétaire ou amputées du loyer. Par ailleurs, de la mesure de la surface habitable, on peut obtenir la surface pondérée nette du logement. Pour cela, on applique des coefficients de pondération à la surface habitable.